Articles à la une by Turquoise magazine

Olivier Messas : Artiste peintre et sculpteur

"J’aime mettre la couleur... La couleur c’est la vie. »

 1 BIS

Né au Vietnam en 1977 d’un père français etd’une mère vietnamienne Olivier Messas arrive à deux ans en France et profite d'une enfance heureuse. Après avoir fait des études de comptabilité il va voyager, prendre une année sabbatique pour se retrouver, voyager, écouter son coeur et faire des choix de vie. Il s’oriente rapidement dans le stylisme à Paris et crée sa propre entreprise. Il peint alors pour le plaisir quand une amie l’éveille sur son talent et lui donne confiance… il doit se mettre au travail et exposer ! Il voit très vite que ces toiles plaisent, il comprend et ressent les regards sur son travail. Une première exposition verra le jour puis en 2012 il crée son atelier galerie en Allemagne. Aujourd’hui, c’est dans ce jardin secret qu'il vit de son art. « Une rencontre me donne confiance en moi et je travaille mes premières collections », nous confie Olivier et c’est parti comme cela. « Depuis, chaque année, je développe des thèmes comme ma série "Esprit Voile". Aujourd’hui c’est 100 oeuvres par an que je réalise, j’en ai vraiment besoin. Naturellement je fais de la voile, c’est une passion, c’est l’évasion dont j’ai besoin. Tous les ans je dois naviguer, c’est vital. La voile m’a beaucoup appris sur la nature et sur l’humilité. J’ai connu le danger sur la mer et j’ai depuis un autre regard, une réflexion plus profonde sur la vie. Au travers de mes toiles, j’essaie de donner des énergies positives. Il faut que ce soit généreux, que l’on éprouve du bien être, de la bienveillance. J’aime mettre la couleur... La couleur c’est la vie. »

Olivier Messas nous propose bien d'autres thèmes avec toujours ce message de bien-être chère à son coeur. En voici quelques uns à découvrir absolument : "Expression libre". C’est comme son nom l’indique, la liberté d’expression, l’ évasion, le droit de la différence. Il laisse encore une fois transparaître le bien-être au travers de la toile, ces toiles particulières qu’il laisse sécher 12 mois. Le résultat est très fort en énergie avec un superbe travail sur la matière, les jeux de lumière et les ombres. Les couleurs y sont encore une fois très présentes.

Autre série, la Série "Paysages Abstraits", Peinture avec des sables. « C’est un travail de composition, rechercher une lumière en intégrant des grandes surfaces blanches, nous explique Olivier. La mer c’est l’infini, l’éternité, je n’aime pas les fins…il faut toujours que je puisse imaginer quelque chose après ». Même ses titres le prouve. Ils sont souvent suivi de trois petits points pour qu’il y est une continuité, une suite, l’histoire ne doit pas s’arrêter là !

Puis nous découvrons "Les portraits", une nouveauté, et la Série "Géométrie nomades", où il travaille le jeu de lignes sur le thème du voyage, du souvenir passé. « C’est un travail qui évolue énormément avec beaucoup d’émotion, d’amour et toujours la couleur omniprésente dans mes créations. J'ai besoin de ces thèmes différents pour m'évader et faire évoluer mon travail. C’est aussi un travail sur moi même, la recherche de l’équilibre. Le résultat doit être joyeux, dynamique, c’est une sensation salvatrice , presque un travail de psychologie. Une fois terminé, j’ai envie de nouveauté, de créer continuellement, tel est mon plaisir. Cette continuité m’apaise, ce n’est jamais fini, il y a toujours quelque chose après de passionnant, d’exaltant, j’ai besoin de cette énergie.
Côté sculpture, je l’aime et je l’achète. J’ai commencé des cours en 2015 et j’ai appris très vite. Je travaille sur les thèmes de liberté et surtout la liberté de la femme, de la féminité en général. Depuis 2018, je crée des bronzes sur le thème "Terre de femmes". Chaque sculpture est un hommage à un pays que je connais, que j’ai visité ou je suis passé. C’est très fort en message, c’est leur rendre hommage à ma façon »

Des projets ?

« Faire le tour du monde bien sûr mais avant je veux faire quelque chose de très important pour moi : vendre mes toiles et avoir assez d’argent pour ouvrir des orphelinats et des maisons d’accueil pour les femmes qui sont rejetées avec leurs enfants. Peu importe le lieu, je veux m’occuper de ces enfants et leur apporter tout ce qui est possible pour moi. Je veux y croire. »
Nous y croyons aussi, c’est une évidence, Olivier Messas arrivera à ses fins. N’hésitez pas à aller à la rencontre de cet artiste, vous serez conquis par son travail mais aussi par l’homme qui ne vous laissera pas indifférent. À la fois dominé par une certaine sagesse, son énergie est palpable et sa bienveillance généreuse fait un bien fou. C’est l’expression d’un bien-être, il aime humblement partager.

www.oliviermessas.com