Articles à la une by Turquoise magazine

Cavalaire, entre terre et mer

D’un côté, le bleu infini de la Méditerranée, de l’autre, la Corniche des Maures, massif littoral préservé sur 5 km, entre le Rayol-Canadel et Cavalaire. Véritable balcon sur la mer, il est l’un des enjeux prioritaires de protection de la Côte, classé en septembre 2007. Les milieux terrestres et marins y sont protégés et inventoriés au niveau européen.

Il faut dire que c’est l’unique endroit où le massif plonge directement dans la mer, découpant le littoral en une succession de petites pointes, criques et baies à couper le souffle. Les collines qui l’entoure constituent un espace naturel remarquable où la mer est omniprésente dans le paysage, avec en point culminant les murs blancs de la maison du XIXe siècle du Domaine Foncin au cœur d’une nature verdoyante. Cet espace exceptionnel, propriété du Conservatoire du Littoral, fait la joie des randonneurs et des adeptes de balades en famille. Il semblait donc logique que le public y trouve un lieu d’accueil à sa mesure.

Maison de la Nature, place au tourisme vert

Ayant acquis le site de l’ancienne usine de traitement des ordures ménagères dépolluée et déclassée en 2005, la municipalité a souhaité y établir une « Maison de la Nature ». Très vite nommée « L’Usine », le lieu est sur le trajet de la voie verte qui relie les Jardins du Rayol au domaine de Pardigon, pouvant ainsi servir d’étape intermédiaire aux randonneurs et cyclistes. Idéalement situé à proximité du centre de Cavalaire, limitrophe des jardins intergénérationnels, il offre en outre une porte d’entrée exclusive aux 15 hectares classés du Domaine Foncin bientôt ouvert au public. En créant la Maison de la Nature, la ville veut sortir de cette saisonnalité des loisirs, attachée à la Méditerranée. Initié l’an dernier, le projet avance à grands pas. Les permis sont en cours et les travaux devraient commencés fin 2018 pour une ouverture prévue fin 2019.

randonneur cavalaire

La commune fait le pari de proposer untourisme vert hors-saison, une alternative au tourisme balnéaire dont Cavalaire est une des stations très prisées du Golfe de Saint-Tropez l’été. Avec son patrimoine historique et naturel différent de celui lié à la mer, c’est une autre richesse du territoire qui sera mise en valeur ici à travers sa faune et sa flore. Dans ce cadre protégé du site classé de la Corniche des Maures, à peine à 20 minutes à pied du jardin du Rayol par l’ancienne voie de chemin de fer, la Maison de la Nature sera un véritable pôle naturel entre terre et mer. Point de départ de multiples randonnées, l’Usine pourra devenir un carrefour privilégié pour tous les passionnés de randonnées, comme pour les associations et les groupes scolaires. Ils y trouveront de nombreuses informations et des animations autour du potager intergénérationnel. Ce sera aussi un lieu de rencontres, de partages et d’échanges pédagogiques, d’éducation et de sensibilisation à l’environnement. Dans la continuité de la volonté de Mireille Foncin qui légua sa propriété au conservatoire du Littoral, l’Usine prolongera le rôle d’appui pédagogique sur la protection de la nature et des espaces méditerranéens qui lui tenaient à cœur.

La Maison de la Nature se doit donc d’être en cohérence avec ce cadre unique pour refléter au mieux ce territoire et représenter pleinement l’espace naturel de la Corniche des Maures. Proposer d’accueillir la Maison de la Nature dans une ancienne friche industrielle démontre le choix de saisir l’opportunité de réemployer ce lieu pour un nouvel usage. Cette démarche d’économie des matières et des moyens est un vrai recyclage architectural. La réhabilitation comprendra un espace d’information, d’accueil et de détente, l’aménagement d’une salle de conférence et d’une salle d’exposition, ainsi que des locaux annexes, sans oublier la mise en sécurité et l’accès handicapé inhérents à tout bâtiment accueillant du public. L’Usine récupérera aussi les eaux de pluie pour l’arrosage du jardin potager intergénérationnel voisin et aura un système d’assainissement naturel par phytoépuration, pour mieux se fondre dans son environnement.

Avec l’Usine, la municipalité joue la carte du tourisme vert et s’engage pour le futur du territoire. Aidée d’une vingtaine de bénévoles, la commune a fait un gros travail pour recenser, cartographier, entretenir, baliser et valoriser les très nombreux sentiers qui sillonnent

le massif jusqu’au Rayol, La Croix-Valmer et même La Môle. Des randonnées qui intègrent aussi un aspect culturel et même historique méconnu. Aux portes d’un espace exceptionnel de découvertes dans des paysages préservés révélant des vues à couper le souffle sur la Méditerranée, la ville ouvrira les sentiers de randonnée de Cavalaire qui se taillent déjà une belle réputation auprès des amateurs. Son écrin atypique au cœur de la nature, deviendra vite incontournable pour les personnes cherchant un espace de quiétude pour se ressourcer, où cultiver le corps et l’esprit.

Le nouveau festival Bonporteau

Connaissez-vous Bonporteau, cette si jolie crique blottie à l’abri des regards, bien dissimulée entre deux falaises en sortie ouest de cavalaire, direction le Rayol à la sortie de Cavalaire. Ce cadre magique est intimiste à souhait et on se met à songer à des soirée musicales sous les étoiles. Un rêve qui sera exaucé dès cet été avec la naissance du 1er Festival de Bonporteau. Quatre soirées, 8 concerts, les orteils dans le sable, la tête dans les étoiles. La musique du monde s’invite au pied des falaises, recouvertes pour l’occasion de mappings, projections monumentales de fresques lumineuses sur les parois de pierres découpées chaque soir.

Cavalaire 3
Cavalaire 4

Un festival qui se veut une alternative plus confidentielle aux grands rendez-vous festifs du centre-ville de l’été. Et dans ce cadre enchanteur où l’on n’accède qu’à pied, avec la mer et les îles pour décor, la musique pourra ensorceler la nuit en parfaite harmonie.

Du 9 au 12 août, à partir de 19h

Redéploiement de la zone portuaire, dessiner le futur

C’est l’heure des grands travaux sur le port de Cavalaire. Il faut dire qu’une cinquantaine d’années d’embruns ont laissé leurs stigmates sur les infrastructures. La concession privée du port s’étant terminée au 1er janvier 2018, la municipalité a saisi cette opportunité d’offrir un nouvel élan à Cavalaire. Sur cette côte très prisée des plaisanciers, les demandes de places d’amarrages dans les ports s’accroissent sans cesse. Le réaménagement complet de la zone portuaire va répondre à cette demande et surtout apporter une nouvelle image à Cavalaire en faisant le choix de la sécurité et de bâtiments très contemporains inscrits dans leur époque. Ce nouvel écrin avant-gardiste, tout de béton, bois et verre avec des vitraux dernière génération. Imaginé par le cabinet d’architectes du groupement Corinthe, il s’intègrera parfaitement dans l’environnement de la ville. Avec ses extérieurs aménagés par l’architecte paysager Guillermin, le site deviendra vite un des points de rendez-vous de la vie sociale et culturelle cavalairoise avec ses espaces scéniques et de farniente en plein air. Manifestations, spectacles et concerts y rythmeront les soirées estivales de la ville.

Sur le site de l’ancien bureau du port privé, les 400 m2 de la nouvelle capitainerie prendront place dans le bâtiment accueillant une garderie, elle sera bordée du local des pêcheurs aux normes européennes et d’espaces loués aux entreprises de locations de bateaux.

La Maison de la Mer fera 970 m2 avec une large terrasse accessible où chacun pourra venir y flâner, un parking semi enterré de 70 places, une salle culturelle dédiée à

la mer et à l’archéologie marine, l’Office du Tourisme et une toiture amphithéâtre dominant le Port. De son côté le yacht club ou club nautique, sera un lieu de vie et un point de rendez-vous pour les plaisanciers et le départ des courses de voiles, jet ski et de Flyboard. Le quai Patrice Martin deviendra le lieu ­­­­­incontournable des activités nautiques qui font la renommée de Cavalaire, jet-ski, wake-board, bouée tractée, parachute ascensionnel et autres sports nautiques. Quant au bassin du port, il accueillera les unités occupant les lieux depuis sa création, ainsi que de nouveaux grands bâteaux.

Cavalaire 2
Cavalaire 5

L’ancienne capitainerie accueillera la SNSM, la Police Municipale, la salle de commande et la vidéo protection. L’ancienne Maison de la Mer sera vouée à d’autres destinations après avoir été réhabilitée.

Le redéploiement du port est une priorité pour la ville. Avec son équipe municipale, le maire Philippe Leonelli en a fait son fer de lance pour l’économie et l’attractivité de Cavalaire « Il faut préparer l’avenir de la commune dont le port est un des points économiques majeurs. Or les gens viennent moins à Cavalaire parce que le port est vieillissant. De plus les familles qui flânent ici veulent plus de sécurité. En transformant le port, nous le rendrons plus attractif et assurerons la pérennité de l’attractivité de Cavalaire. Ce projet est cohérent pour anticiper et préparer le futur de Cavalaire, avant de nous pencher sur le cœur de ville. Nous préparons un vaste projet culturel et paysager. Nous voulons y laisser entrer la nature et nous avons lancé une concertation où les Cavalairoises et les Cavalairois sont invités à s’exprimer sur cet autre projet d’avenir. » Un projet qui devrait profondément changer l’image de Cavalaire et enfin réunifier les différents quartiers (promenade, centre-ville, port, vieux port, zone du gymnase Henry Gros).

La Maison de la Mer

La future maison de la mer accueillera en son sein un parking semi enterré d'environ 70 places, des sanitaires, l'Office de Tourisme, une salle culturelle dédiée aux activités de la mer et à l'archéologie,  et une toiture ampithéâtre accessible orientée face à la place du Casino;  lieu d'animations et de spectacles mais aussi espace d'échange, de convivialité, où chacun pourra se poser et apprécier un moment de détente.

La Maison de la Mer

Le Yacht Club

Le Yacht Club judicieusement implanté au bout du quai Patrice Martin accueillera  une conciergerie au service des plaisanciers,  des salles de réception conviviales, des sanitaires, et une terrasse panoramique permettant aux spectateurs de suivre les plus grandes compétitions sportives et nautiques tels le championnat du monde de Flyboard,  la Caval'eau jet, l'Eurocup 29ers  etc.