Articles à la une by Turquoise magazine

Hydrocontest, le laboratoire des bateaux du futur

Jeunesse et technologie, une compétition ancrée dans la pure tradition navale de la presqu’île

Quand Patrice de Colmont entend parler d’Hydrocontest dans un article du journal local en septembre dernier, il s’empresse de demander à sa fille Camille de se renseigner, d’aller voir à quoi ressemblent ces étudiants d’université du monde entier réunis ici pour construire un petit bateau électrique.

Elle en revient enthousiasmée par l’atmosphère et l’émulation incroyable qui se dégage de cette compétition hors normes et futuriste. Immédiatement le propriétaire du Club 55 appelle André Beaufils, alors président de la Société Nautique de Saint-Tropez, et lui fait part de son souhait : Que Saint Tropez devienne le fer de lance de ce laboratoire des bateaux du futur. Il ne perd pas de temps, rencontre Jérôme Lagarrigue, le représentant de la fondation suisse Hydro, créatrice d’Hydrocontest. Il sponsorise Hydrosharks, l’association de l’université toulonnaise Seatech permettant de créer les engins et prend les choses en mains comme il sait si bien le faire.Il saisit l’importance de ce challenge maritime innovant là où chacun ne voyait qu’un petit evènement d’étudiants anecdotique « Il se passe enfin quelque chose à St- Tropez où l’on fait travailler le cerveau. On se tourne vers le futur et la recherche d’économie d’énergie, c’est jeune et plein d’inventivité ».

Hydrocontest 1
Hydrocontest 2

Un retour aux sources tourné vers l’avenir

Indépendamment de la construction navale qui a marqué l’histoire de la cité du Bailli, il y a la DCN, l’usine de torpilles implantée à Gassin « Et une torpille c’est un moteur électrique. On est complètement dans le sujet d’Hydrocontest, ça ne devait pas se passer ailleurs qu’à Saint Tropez. Début septembre, trente et une universités de dix-huit nationalités différentes vont participer. Et les bateaux de l’université de Toulon porteront les couleurs et le nom du Club 55.
L’écologie au cœur
L’approche écologique d’Hydrocontest n’est pas pour rien dans l’engagement de Patrice de Colmont dont chacun connait les liens avec Pierre Rabhi et son attachement à démontrer que l’activité humaine, si elle est faite intelligemment, peut favoriser la biodiversité plutôt que la détruire. Le travail accompli au Château de La Môle, où le Conservatoire des espaces naturels a diagnostiqué la plus forte concentration de biodiversité du territoire, est tout entier orienté dans ce but. Loger ces futurs ingénieurs dans ce cadre dédié à la nature leur ouvre une vision plus large de leurs tâches futures.

Hydrocontest 3

Mais qu’est-ce que Hydrocontest ?

Ce concours étudiant international est l’événement phare de la Fondation Hydros dédié à l'efficience énergétique nautique et maritime. Outil d'éducation, de sensibilisation, et incubateur d'idées, Hydrocontest rassemble les futurs ingénieurs et architectes du monde entier autour d'une problématique commune : Transportez plus, plus vite, en consommant moins d'énergie. Chaque équipe reçoit le même moteur électrique et une bourse pour favoriser l'innovation. Avec cette quantité d'énergie imposée pour parcourir une certaine distance, le classement est fait en fonction du temps de parcours. Les étudiants ont plusieurs mois pour concevoir et construire un ou deux bateaux, ayant pour dimensions maximales 2,50 x 2,50 x 2,00 m, avant de venir se confronter à leurs pairs sur le plan d'eau dans deux catégories : Transport de Masse simulant le déplacement d'un cargo avec 200kg de lests embarqués et celle des Embarcations Personnelles figurant le transport de personnes sur un bateau de plaisance avec seulement 20kg à bord. Une épreuve qui a son pendant sur route avec la Mousse race de Monaco lors du Grand Prix éponyme.

Hydrocontest 4

Si l'objectif de cette plateforme d'échange unique au monde est de sensibiliser les ingénieurs de demain à la conception de technologies nautiques efficientes, et transposables à l'industrie, la fondation vise aussi à permettre aux projets les plus prometteurs de voir le jour et se développer en applications spécifiques qui amélioreront le bilan écologique du transport maritime. Face au Nouveau Port de Saint-Tropez, le village de 4000 m2 qui accueille le public et les paddocks des équipes participantes résonne d’une ambiance particulière et festive

La prochaine Hydrocontest est attendue à Saint Tropez du 2 au 9 septembre à l’école de voile des Canebiers.

Isabelle Dert